• Part II

    http://www.ccli.com/upload/persons/150x150%20martinsmith.jpg

     

    Delirious Part II
    Suite et fin de l'interview de Martin Smith, leader de Delirious
     

    Suite et fin de l'interview de Martin Smith

    parue dans le magazine Live en 2001.

     

    La Liberté… l'essence même du rock c'est d'enfreindre les rêves , et avec l'aide de Dieu, nous pouvons et devons continuer de croire qu'Il peut faire ce qu'Il veut de la musique. Croyons que Dieu chante quand nous jouons et que la musique est une des clés de l'âme, qu'une note peut entraîner les larmes, la joie, l'émotion, le besoin de pardonner, la révélation que nous ne sommes rien sans Dieu. Et comment savoir que c'est vrai ? Parce que Jésus est la Liberté personnifiée. 

    Retour vers le futur. Nous aurons du mal à en croire nos yeux, quand nous verrons comment Dieu va utiliser la musique pour faire fondre le plus dur des cœurs et entraîner une génération entière vers le Salut. J'imagine des églises louant Dieu dans des night-clubs (c'est déjà le cas). J'imagine des gosses débraillés jouant du trash-metal dans leur garage et louant leur Roi. J'imagine le retraité du coin sifflotant les airs de sa dernière cassette d'hymnes, tout en réparant sa vieille Bentley dans son garage. La Liberté. Elle n'a pas de couleur et en même temps toutes les couleurs. Il y a 2 catégories de chansons que l'on peut écrire en tant que chrétien. Des chants sur la lumière et des chants sur ce que l'on voit à travers la lumière. Si vous êtes doués pour composer des chants pour l'assemblée, alors continuez. Si vous préférez parler de la vie et de la société, faites-le aussi. Dans Ezechiel 44.19, il est dit que les prêtres qui assuraient le service dans le temple revêtaient des habits de tous les jours quand ils sortaient sur les places publiques, ce qui veut dire qu'ils adaptaient leur apparence pour se fondre dans le peuple. Nous devons réaliser qu'il y a deux mondes et nous devons adapter notre communication à chacun de ces mondes. 

    Arrêtons la confusion entre ces deux mondes, mais réjouissons-nous de pouvoir adapter « l'emballage » qui contient le message. Voici l'avenir où «deux cœurs battent comme un seul », où la louange n'est pas juste une question de suivre la masse. Mais où l'église devient l'expression de toutes les couleurs de Dieu et un lieu de créativité pour les peintres, sculpteurs, photographes, danseurs, chanteurs d'opéras, humoristes, réalisateurs, stylistes, ingénieurs du son, acteurs, romanciers et bien d'autres encore. Que les enfants découvrent la techno au lieu de la télévision, que les stars découvrent la pureté au lieu de la souffrance. Que l'avenir soit rempli de gens « dans le ministère », pour faire ce pour quoi ils ont été créés et en accomplissant ainsi le plan de Dieu pour leur vie. Que nous puissions réjouir Dieu par notre musique et être présents sur les radios, à l'Opéra de Paris, au Stade de France, dans les Fnac, les Virgin Megastores, le Hit Machine, la Star Académie… 

    Je n'aime pas la tendance actuelle influencée par l'aspect financier qui veut que l'on fasse de la louange parce c'est ce qui se vend. Delirious ? devra toujours faire face à ce dilemme, de vouloir exprimer à l'extérieur ce que nous ressentons à l'intérieur et de produire les albums que nous aimons, tout en sachant que si nous ne vendons pas suffisamment, notre personnel ne sera pas payé. Nous n'arrivons pas toujours à maintenir l'équilibre et la grâce agit quand la balance prenche du mauvais côté. Mais ce qu'il nous faut retenir, c'est que nous devons faire plaisir à Dieu avant de faire plaisir aux hommes. 

    Parce que la musique est subjective pour beaucoup de gens, nous devons aborder les choses avec beaucoup de sagesse : certains ont pensé qu'avec Mezzamorphis, Delirious se jettait dans un monde de débauche, de drogue et de femmes, tandis que d'autres pensaient qu'avec Glo, nous abandonnions notre vision de briller au sein du monde et cherchions l'approbation des ados buveurs de coca et la flatterie des grands-mères ! 

    Nous nous sentons appelés à toucher tout le monde. D'un côté, parce que nous voulons et devons influencer notre culture et d'un autre côté, parce que c'est Jésus qui revient chercher Son épouse et non pas les artistes que vous entendez à la radio. Alors que nous aimons ce qui est fort ou ce qui est discret, soyons libres dans l'amour de Dieu et courons ensemble vers le futur en gardant des yeux émerveillés d'enfants.

     

    RDV dans quelques semaines pour la présentation de « Delirious ? & Hillsongs - Unified Praise» et si vous avez le temps, allez visiter le site des deux groupes (rubrique Music pour Hillsong afin de faire plus amples connaissances.

     

    www.delirious.co.uk

    www.hillsong.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :